…pour nos abonnés, l’article se compose de 2 pages. La glorieuse révolution anglaise a débuté en 1688 pour se terminer. Lire la suite, 1629 Charles I er , roi depuis 1625, dissout son troisième Parlement et inaugure une période de gouvernement personnel. La « Glorieuse Révolution » naît d'une conspiration d'aristocrates et d'évêques, de leur appel à un prince étranger, Guillaume d'Orange, gendre de Jacques, qui débarque ses troupes à Torbay, dans le Devon, le 7 novembre 1688, et de la prompte désertion de la plupart des soutiens escomptés du roi. Les troubles religieux évoluent quelques mois plus tard en rébellion politique et militaire de l'Écosse.  : […] the Glorious Revolution (UK) history la Glorieuse Révolution. Le débarquement de Guillaume d'Orange à Torbay, le 5 novembre 1688, donne le signal d'une révolution aussi remarquable par sa brièveté que par sa portée : le 22 décembre, le roi Jacques II s'enfuit en France, où Louis XIV lui ménage une généreuse hospitalité au château de Saint-Germain. seconde révolution d'Angleterre (1688-1689) Révolution pacifique qui entraîna le départ de Jacques II Stuart et l'avènement de Guillaume III d'Orange. Cette « Glorieuse révolution » sans effusion de sang va inspirer tous les mouvements démocratiques à venir. Malgré le soulèvement de l'Irlande, qui exige une campagne militaire de plus d'un an, une victoire écrasante sur les rives de la Boyne le 1er juillet 1690 et un traité spécial signé à Limerick en 1691 seulement, la révolution proprement dite a duré moins de sept mois. 4  Élargissez votre recherche dans Universalis. Inscrivez-vous à notre newsletter hebdomadaire et recevez en cadeau un ebook au choix ! URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/seconde-revolution-anglaise/, Encyclopædia Universalis - Contact - Mentions légales - Consentement RGPD, Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis. La Révolution de 1688 est restée dans les mémoires comme la Glorieuse Révolution car elle ne provoqua guère de morts. (1633-1701) roi d'Angleterre (1685-1688) et roi d'Écosse sous le nom de JACQUES VII (1685-1688), https://www.universalis.fr/encyclopedie/seconde-revolution-anglaise/, dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis. Il entend ne pas voir remis en question l'acquis de la deuxième révolution, ou révolution glorieuse et, par conséquent, empêcher tout retour sur le trône de Jacques II ou de ses descendants. La Glorieuse révolution marque l'histoire de plusieurs façons. La Glorieuse Révolution était un coup d'État sans effusion de sang qui a eu lieu de 1688 à 1689, au cours duquel le roi catholique Jacques II d'Angleterre a été déposé et succédé par sa fille protestante Mary II et son mari néerlandais, le prince William III d'Orange. Pendant la guerre civile anglaise, il est capturé en juin […] La Révolution glorieuse se réfère aux événements de 1688-1689 qui ont conduit au roi catholique Jacques II d'Angleterre déposé et remplacé sur le trône par sa fille protestante Marie II et son mari Guillaume III, prince de Orange. La cause en est la conversion au catholicisme du duc d'York, Jacques Stuart, puis son avènement au trône (1685) sous le nom de Jacques II. Roland MARX, l'utilisation des cookies permettant de vous proposer des services et contenus personnalisés. En poursuivant votre navigation sur les sites du groupe Sophia Publications, vous acceptez Soupçonnés de nourrir les plus noirs desseins contre la personne royale au temps du conflit de l'exclusion, les whigs reçoivent peu apr […] 5 Quel que soit notre penchant national à nous prendre pour le nombril du monde, la « Glorieuse Révolution » n'est pas celle de 1789, mais celle de... 1688, la dernière, au reste, dont puissent s'enorgueillir nos voisins britanniques. Peut-on dire que les anniversaires se suivent et ne se ressemblent pas ? Les philosophes l’ont associée aux origines du libéralisme ; certains … Celui-ci, arrêté, s'enfuit en France, laissant le champ libre à Guillaume : on convoque (illégalement […] La « glorieuse révolution » de 1688 Charles II meurt en 1685. (On dit aussi Glorieuse Révolution.) Non, mais plutôt qu'une révolution peut en cacher une autre. 1 La Glorieuse Révolution d’Angleterre de 1688-1689 occupe une place à part dans la manière dont nous envisageons le monde contemporain et les révolutions qui le façonnèrent. De très nombreux exemples de phrases traduites contenant "révolution glorieuse" – Dictionnaire anglais-français et moteur de recherche de traductions anglaises. 1640 Convocation puis d […] La Révolution par excellence fut bien pour les Anglais, au moins jusqu'au XIXe siècle, celle de 1688-1689, qui vit le remplacement sur le trône de Jacques II Stuart par Guil- laume d'Orange, et l'établissementpacifique d'une monar- parque,chiel'exécutiontempérée.etfinalementdeLesCharlesledeux«bonapartismedécenniesIer,l'instauration»1640 … La politique de son successeur, Jacques II, mécontente rapidement les Anglais. consulté le 22 janvier 2021. Lire la suite, Dans le chapitre « La Glorieuse Révolution » D'abord, pour le peuple d'Angleterre, ce sont une reine et roi, qui ont été véritablement choisis par leurs sujets, qui sont placés au pouvoir. La « glorieuse révolution » n 'est pas celle de 1789, mais celle de... 1688. Il a provoqué ainsi la révolte de l'épiscopat — [...], 1  Le renversement du Dominion de la Nouvelle-Angleterre et des fonctionnaires nommés par Jacques II fut une victoire importante pour l'Américain RÉVOLUTION ANGLAISE. The First Modern Revolution, ouvrage de Steven Pincus paru en 2009, réinterprète d’une manière nouvelle et ambitieuse les évènements qui constituèrent la Glorieuse Révolution anglaise de 1688-1689. Par ses origines, elle rappelle la Grande Rébellion (première révolution anglaise). Fils de Charles I er (1600-1649) et d'Henriette Marie de France (1609-1649, fille d'Henri IV et de Marie de Médicis), Jacques Stuart est fait duc d'York en janvier 1644. Plus que le Stuart exécuté en 1649, Jacques II a justifié le soupçon d'être un suppôt du « papisme » et de favoriser le retour de l'Angleterre dans le giron romain : lui-même catholique avoué, il a favorisé ses coreligionnaires par l'octroi de dispenses individuelles du Test, leur permettant ainsi d'entrer dans l'administration et surtout dans l'armée ; bien plus, le 4 avril 1687, puis le 27 avril 1688, il a promulgué une « déclaration d'indulgence » portant dispense générale, au profit des dissidents protestants comme des catholiques romains, de toutes les mesures discriminatoires existantes et a prétendu imposer la lecture de cette déclaration dans toutes les églises anglicanes. la glorieuse révolution (ou deuxième révolution anglaise), Qui a eu lieu en 1688-1689 dans Angleterre, Il est appelé à tort parce que l'on croit qu'il est arrivé dans un essentiellement pacifique, sans effusion sang; en fait, au cours de la révolution est venu le meurtre de nombreux catholiques irlandais. Cent ans avant la prise de la Bastille, c’était déjà la Révolution, mais à Londres (1689). Plusieurs années avant la Glorieuse révolution, l’Angleterre fonctionne selon un système politique appelé la monarchie parlementaire, qui est un système où un roi détint le pouvoir, mais qui fonctionne en même temps avec un Parlement, qui est lui-même divisé en deux Chambres ; la Chambre des Lords et la Chambre des Communes. Sur un point au moins nous leur damons le pion sans effort : entre 1789 et 1958 nous n'alignons pas moins de quatorze changements de régime et de constitution, tandis que depuis trois siècles les Anglais n'ont connu que les ruptures mémorables de 1649, 1660 et 1688 ! Montre plus Révolution industrielle 467 mots | 2 pages généraux de la Révolution Industrielle Anglaise Définition de la Révolution Industrielle La Révolution Industrielle traduit le passage d'une société à dominante agraire, issue de la féodalité, à une société industrielle et capitaliste. Cette « heureuse et glorieuse révolution », sans effusion de sang, met fin aux dissensions religieuses et débouche sur l'instauration en Angleterre d'une monarchie parlementaire, la première de l'Histoire universelle ! RÉVOLUTION ANGLAISE SECONDE, dite GLORIEUSE RÉVOLUTION (1688) ... La « Glorieuse Révolution » naît d'une conspiration d'aristocrates et d'évêques, de leur appel à un prince étranger, Guillaume d'Orange, gendre de Jacques, qui débarque ses troupes à Torbay, dans le Devon, le 7 novembre 1688, et de la prompte désertion de la plupart des soutiens escomptés du roi. C'est bien à 1688 que l'on doit un monarque constitutionnel et la « loi des droits » (Bill of Rights) qui incarne une spectaculaire avancée dans le domaine des libertés civiques. Lire la suite, Nom donné, à partir des années 1679-1680, à la fraction libérale de la classe politique anglaise. La première révolution anglaise (1642-1651) appelée « Grande Rébellion », renversa le roi Charles I er et vit l'accession au pouvoir d'Oliver Cromwell. Lire la suite. Révolution glorieuse et que certains des travaux qu'elle a suscités dans le champ de la pensée politique, recèlent des clés pour une meilleure compréhension de l'impasse constitutionnelle et politique qui sévit actuellement au Canada. La dernière, au reste, de nos voisins britanniques. Signature de la paix avec la France et, l'année suivante, avec l'Espagne. Le 22 décembre 1688, le roi Jacques II Stuart est chassé de Londres et s'enfuit sur le Continent, à la Cour de Louis XIV. «  RÉVOLUTION ANGLAISE SECONDE, dite GLORIEUSE RÉVOLUTION (1688)  » est également traité dans : Roi d'Angleterre (1685-1688) et roi d'Écosse sous le nom de Jacques VII (1685-1688), né le 14 octobre 1633 à Londres, mort le 16 septembre 1701 à Saint-Germain-en-Laye. 2  Peut-être est-ce a la nature même de l'événement de 1688 qu'il faut attribuer l'étonnante stabilité dont le Royaume-Uni a joui par la suite - tout comme on peut se demander si notre révolution de 1789, et surtout son prolongement en 1792, par la forme qu'elle a prise et la violence qu'elle a engendrée, n'est pas la première responsable de l'interminabl ... Expositions / Cinéma / Compte rendus de livres / Bande dessinées / Portraits /  Les Classiques / Carte Blanche, Tous nos articles en partenariat avec Retronews. SECONDE, dite GLORIEUSE RÉVOLUTION (1688) Le débarquement de Guillaume d'Orange à Torbay, le 5 novembre 1688, donne le signal d'une révolution aussi remarquable par sa brièveté que par sa portée : le 22 décembre, le roi Jacques II s'enfuit en France, où Louis XIV lui ménage une généreuse hospitalité au château de Saint-Germain. A la nature même de l'événement il faut attribuer l'étonnante stabilité du Royaume-Uni. Pendant la Glorieuse Révolution, le roi Jacques II est contraint de fuir le pays après que les seigneurs Anglais aient fait appel à un prince Néerlandais. © 2021 Encyclopædia Universalis France.Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés. Depuis près de trois siècles, la plupart des intellectuels et des universitaires la considèrent en effet comme un moment constitutif de l’exception historique anglaise. La seconde révolution anglaise ( 1688 - 1689 ) appelée « Glorieuse Révolution », renversa le roi Jacques II et entraîna l'accession au trône de Mary II … Monarchie absolue, république, dictature, les Anglais ont tout essayé durant un demi-siècle avant d’établir leur actuelle monarchie parlementaire. La Première Révolution anglaise (1641 - 1649) appelée « Grande Rébellion » renversa le roi Charles Ier. Réuni à partir du 22 janvier 1689, un Parlement Convention règle en moins de cinq mois les principaux problèmes constitutionnels et religieux. Le Parlement anglais s'inquiète de l'absence d'héritiers de Guillaume III et de la princesse Anne qui est son successeur légitime. Quel que soit notre penchant national à nous prendre pour le nombril du monde, la « Glorieuse Révolution » n'est pas celle de 1789, mais celle de... 1688, la dernière, au reste, dont puissent s'enorgueillir nos voisins britanniques. « RÉVOLUTION ANGLAISE SECONDE, dite GLORIEUSE RÉVOLUTION (1688) », Encyclopædia Universalis [en ligne], 1688. Sur un point au moins nous leur damons le pion sans effort : entre 1789 et 1958 nous n'alignons pas moins de quatorze changements de régime et de constitution, tandis que depuis … 3  Celle-ci fut baptisée par ses adversaires du nom de révoltés écossais du début de la Restauration ; une nuance péjorative de banditisme et de violence y est attachée. On appelle la Seconde Révolution anglaise « Glorieuse Révolution » ou « Bloodless Revolution », car elle s'est déroulée sans effusion de sang. Des milliers de livres avec la livraison chez vous en 1 jour ou en magasin avec -5% de réduction ou téléchargez la version eBook. Comme son père, Charles Ier, Jacques II a cherché à développer son autorité royale, à limiter les interventions du Parlement, à se doter d'une armée permanente de près de 30 000 hommes, à organiser des finances indépendantes de toute sanction extérieure (grâce aux douanes et à l'excise) ; il a prétendu limiter l'autonomie des commissaires locaux et, en particulier, celle des juges de paix ; la crainte d'une évolution absolutiste du régime a contribué fortement à lui susciter des adversaires. (1688), La Glorieuse Révolution d'Angleterre, Bernard Cottret, Gallimard. 1637 Tentative d'introduction du Common Prayer Book anglican à Édimbourg. Risques et périls, 50 catastrophes qui ont bouleversé l’Histoire – First Edition, 224p. La Glorieuse Révolution d'Angleterre (en anglais Glorious Revolution, aussi appelée Seconde Révolution anglaise par certains historiens français, ou encore "bloodless revolution") fut une révolution pacifique (1688-1689) qui renversa le roi Jacques II (Jacques VII d'Écosse) et provoqua l'avènement de la fille de celui-ci, Marie II et de son époux, Guillaume III, prince d'Orange. THE GLORIOUS REVOLUTION: Désapprouvant la politique religieuse menée par le roi catholique Jacques II, ses adversaires protestants firent appel à Guillaume d'Orange pour le renverser, en 1688.